•  

    J'aime les voyages, mais de celui-là je m'en serais passé.

     

    Heureusement j'étais bien accompagné.

     

    Nouveaux explorateurs

     

     

     

    Et le temps s'est enfui où l'on pouvait encore

     

    hésiter réfléchir

     

    se demander pourquoi

     

    se faire ouvrir en deux serait si important

     

    Et le temps est venu d'aller poser son corps

     

    aux frontières d'un monde

     

    où règne l'inconnu des terres inexplorées

     

    Aller frôler la mort

     

    Pour des explorateurs d'un continent nouveau peuplé d'incertitudes

     

    Accepter de dormir sans être vraiment sûr

     

    que l'éveil attendu sera au rendez-vous

     

    Implacable

     

    Le trait de la lame d'acier

     

    révélera l'envers du décor familier

     

    Montagnes irriguées de rivières vermeilles

     

    où nul soleil jamais n'effleura les vallées

     

    Alors

     

    Au bout des doigts des gestes magiciens

     

    rétabliront le cours des fleuves asséchés

     

    et leurs voies de rubis transporteront la vie

     

    qui s'épuisait déjà aux rives affaiblies

     

     

    Avoir frôlé la mort

     

    et puis renaître et vivre

     

     

    27 / 12 / 2015 .

     

     

     

     

     

    « En prison. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :